Ma routine cheveux…

Bon… j’ai des bonnes bouclettes la haut et encore des cheveux défrisés. Je veux revenir au naturel mais j’aime pas du tout ma tête sans ma tignasse pourrie lol ! je dis bien pourrie car j’ai encore des cheveux défrisés, mais je les entretiens : le même entretien que pour mes repousses.

Avant le shampooing

– Tous les dimanches, je fais

* soit un bain d’huiles : argan, avocat, ricin, coco, macadamia, yangu, noix du brésil… pas de préférences je fais selon ce que j’ai sous la main. Que des bonnes huiles pour les cheveux africains (pas que…)

* soit un masque : pareil je sélectionne des huiles, j’ajoute des actifs/huiles essentielles/poudres de fruits, un jaune d’oeuf,[à partir d’ici ce n’est pas obligatoire] de la cire émulsifiante , de l’eau bouillie  (voir le dernier masque que j’ai publié)… un peu comme une mayonnaise ; d’ailleurs un pot de mayonnaise lambda ferait l’affaire mais ça me fendrait le coeur de mettre des huiles essentielles dans de la mayo (au vu de mon amour pour la mayo, voilà mon origine géographique qui prend le dessus :p).

En général je laisse poser aussi longtemps que possible !

Shampooing :

* Soit j’utilise un shampooing solide que je fais moi-même avec cocosulfate (tensioactif) et BTMS (conditionneur). Au quel cas je lave mes cheveux 2 fois par semaine.

* Soit du savon noir, que je fais mousser sur mes cheveux. Au premier abord ça déstabilise… on sent ses cheveux qui crissent quand on rince, mais après les cheveux en redemandent, ils sont tous doux mais pas assez démêlés.

* Quand je veux donner des reflets auburn/acajou à mes cheveux, j’utilise le henné. Dernièrement, j’avais réalisé un shampooing liquide à l’infusion de henné qui permet d’éviter le massacre dans la salle de bains pour enlever les morceaux de henné. Dans ce cas, je me lave les cheveux 2 à 3 fois avec le shampooing colorant. Pour des reflets c’est amplement suffisant

Après shampooing :

* Je prends une généreuse dose d’après-shampooing maison (oh les joies du homemade :)) réalisé avec du BTMS (conditionneur) et de l’eau bouillie en y ajoutant du silicone végétal (en vente sur Aroma Zone notamment), du Biorestore (Bilby) et un conservateur. La recette originale vient de Pucemouth. J’ADORE ! Je laisse agir quelques minutes puis je démêle avec une brosse ronde en plastique. Enfin je rince.

Woman Pulling Hair

Mes cheveux sont vraiment doux. Encore plus une fois secs.

Coiffage

Chignons, cheveux attachés, brushing… la seule impérative : je mets de l’huile de yangu sur mes pointes de cheveux ou de l’huile de noix du Brésil.

Le soir avant de me coucher, je tresse mes cheveux ou du moins je les attache.

Voilà Vanoue, tu sais tout !

Je n’ai pas touché au défrisant depuis le mois d’avril.

Je pense bigchoper en fin d’année (ou avant si ma tignasse me rend folle, ce n’est plus le cas depuis que je fais mes soins capillaires maison).

Crème visage peau compliquée

Peau compliquée car elle est grasse à la zone T, normale à sèche sur les joues et totalement sèche et squameuse sur les côtés du menton et le cou bref la peau rêvée :p

J’ai demandé de l’aide sur les Céphées et Bluetansy m’a donné une recette que j’ai revue avec les moyens du bord et dont j’ai gardé les grandes lignes.

C’est une crème avec Olivem et BTMS, agréable à appliquer, pénétrante, confortable.

crème visage peau compliquée

Ingrédients :

Phase huileuse 18 %
Olivem 3 % (auto-émulsifiant naturel issu de l’olive)
BTMS 6 % (utilisé pour les soins du cheveu et aussi pour les crèmes au toucher « satin » et ici pour ajouter du confort à la crème)
Beurre d’avocat 2 % (hydratant et nourrissant, régénérant)
Jojoba 3 % (émolliente et équilibrante)
Huile bourrache 0,8 % (régénérante, calmante, nourrissante, apaisante)
HV noix du brésil 3,2 % (émolliente, hydratante, nourrissante, adoucissante)

Phase aqueuse 78,5%
Eau 74 %
Glycérine 4 % (humectante, émolliente, adoucissante)
Allantoine 0,5 % (apaisante, hydratante, cicatrisante, réparatrice, régénérante, adoucissante, régule les sécrétions de sébum)

Actifs et conservateurs 3,5%

Bisabolol 1,4 % (apaisant, adoucissant, réparateur, cicatrisant)
Squalane 0,8 % (apporte souplesse et douceur à la peau, protège la peau de la déshydratation, très bonne propriété d’étalement, très appréciée dans les produits de maquillage ou produits solaires pour permettre un bon étalement de la couleur ou des actifs, toucher sec non-gras et soyeux, absorption très rapide par la peau)
Ecogard 0,6% (conservateur)
Vitamine E 0,2 % (antioxydant)
CO2 Calendula 0,4 % (cicatrisant, adoucissant, antioxydant)
CO2 Rose 0,1% (régénérant, super pour les peaux abimées).

Bombe de bain XXL « La belle bleue »

Voilà une bombe de bain qui est XXL, je vais pouvoir en profiter en vacances hihi il y aura une baignoire 😉

bombe de bain

Formulation basique :

2 part bicarbonate

1 part acide citrique

1 part maizena

Pshitts d’hydrolat d’hamamélis

Ajouts :

Lait de chèvre en poudre

Micas

Paillettes argentées

Fragrance thé vert + candy crush + pomme (c’est un mélange sympa !)

bombe de bain xxlbombe de bain XXL 2

Masque avant shampooing cheveux secs, frisés et crépus

Une petite recette que Métisse m’avait donné sur les Céphées (j’en avais aussi fait un après shampooing plus liquide en ajoutant de l’eau). Je l’ai adaptée pour qu »elle soit avant le shampooing, le jaune d’oeuf je trouve moyen après le shampoo par exemple.

J’ai donc un masque avant shampooing aux huiles de coco, macadamia, ricin et huiles essentielles qui sent merveilleusement bon et qui est redoutablement efficace.

masque avant shampooing cheveux crépus

La recette ?

16 g d’huile de macadamia

6 g d’huile de coco

4 g d’huile de ricin

2 g d’huile de yangu

12 g de BTMS

6 g de polawax (ou cire n°1 d’AZ ou encore E-wax NF, ce sont toutes les 3 la même ;))

150 g d’eau bouillie ou selon votre type de cheveux, de l’hydrolat de romarin, ou encore de l’hydrolat de fleurs d’oranger…

Huiles essentielles de romarin à cinéole, bois de rose et ylang III

1 jaune d’oeuf une fois que l’émulsion est à température.

Je n’ai pas ajouté de conservateur car je l’ai appliqué de suite.

Pain dermatologique façon Reo

Parce que j’en avais BESOIN (je viens juste de faire un nettoyant aux argiles mais en fin de compte ça me saoule car ça « salit » le bac de douche enfin bon cherchez pas, version solide j’aurais préféré).

Parce que les recettes de Reo c’est +++.

Parce que je viens de recevoir ma commande Of a Simple Nature avec le SCI nécessaire à la commande.

Parce qu’une envie de cosméto ça ne se freine pas, ça se vit 😀

pain dermatologique

Ingrédients (mode opératoire expliqué sur le blog de Reo) :

15 g de cocosulfate de sodium

15 g de SCI

10 g d’eau bouillie

10 g de glycérine

15 g de cire émulsifiante

15 g de beurre d’avocat

20 g de fécule de maïs

Bisabolol

Vitamine E

Ecogard

En fait ben ça mousse, ça nettoie délicatement et ça apaise en même temps… que demande le peuple ?

Gelée de douche « Verte poire »

Après nos tests de dimanche chez Fabienne, j’ai été entièrement convaincue par la coupine IOTA, algue carraghénane de son état. On a testé la recette de Poussière de lune mais j’ai foiré… je ne sais pas quoi mais je sais que j’ai mis 3 g de glycérine en trop. Ca nous a fait un gloubi boulga dans le bain marie, folles que nous sommes nous avons quand même moulé mais c’était du coagulé de gelée. Ca lave quand même cela dit 🙂

Donc ensuite Fabienne et moi avons refait de la gelée avec sa recette : j’aime mais je voudrais plus élastique (la fille pas chiante du tout). Donc mon hotesse de choc m’a offert du Iota pour que je fasse joujou chez moi et un tas d’autres choses d’ailleurs (merci encore :)). Hier soir je sais pas j’ai eu la motivation divine ou j’ai été frappée par la foudre, je sais pas mais j’avais la motivation du feu de Dieu. Après 3 heures à larver devant le PC à la recherche de Iota (on se refait pas hein, j’y ai goûté, je vais pas lâcher de sitôt), je suis allée prendre une douche avec ma gelée violette du dimanche (ouais j’ai cru que c’était une main gluante, je l’ai projetée sur le carrelage de la salle de bains pour voir si ça tenait… je lui ai fait un peu bobo)

P170809_21.08

Ca mousse bien, ça sent bon, c’est économique (je n’en ai pas mis beaucoup sur la fleur de douche pour une mousse XXL, merci le cocosulfate ;))

Bref ça remplacera mes gels douches, faudra juste que je finisse la quarantaine que j’ai commencé (non je déconne ^^)

Voici ma gelée verte poire qui sent… la poire et qui… est verte ! ouaou !

gelée de douche

Ingrédients :

200 ml d’eau bouillie

2 cs de glycérine

4,5 g de iota

4 g de sucre semoule

10 g de cocosulfate de sodium

Ecogard

Fragrance poire

Comme me l’a conseillé Fabienne, mettre le cocosulfate quand le mélange est déjà chaud pour éviter de mélanger et de faire buller la préparation.

Autre astuce glanée je ne sais plus où (si vous retrouvez, merci de me le dire que je rende à son auteur cette astuce): mélanger le Iota avec la glycérine pour une meilleure dissolution.

gelée de douche cube

Gel douche « à croquer »

Parce qu’il sent bon les fruits rouges et les confiseries 😉

Encore un test de formulation de gel douche

gel douche à croquer

Ingrédients :

50 ml eau bouillie

120 ml base moussante douceur

35 ml mousse de babassu

8 ml mousse de sucre

3 ml base consistance

5 ml HV coco

Colorant alimentaire rouge

Poudre de framboise

fragrance « délice de fruits rouges », « candy crush »

Eau démaquillante rinçable (tests)

Bon, j’essaye de faire une eau micellaire depuis quelques temps mais toujours un truc qui foire.

Je veux faire un truc qu’on aie pas besoin de secouer…

démaquillant (Crédits photo : femina.fr)

J’ai testé :

92 % hydrolat de bleuet

2 % glycérine

2 % mousse de babassu

1 % huile de  ricin

1 % huile coco fractionnée

1 % Ecogard

Zut ça ne veut pas se mélanger pour faire des micelles…

Adjonction 1% laureth-4 : toujours pas… bon…

A réexpérimenter mais ça démaquille bien quand même.