Savon fouetté « Douceur sucrée »

Un petit retour savonnesque.

J’avais très envie de tester la méthode fouettée et à force d’en entendre du bien je me suis lancée dans un petit batch de 500 grammes.

J’ai choisi une fragrance « Black Cherry » de chez Sensory Perfection mais pour moi on est loin de la cerise noire. Ca sent entre l’huile d’amandons de cerise et l’odeur de la colle Cléopâtre, en bien chimique. En mettant un pourcentage raisonnable j’ai cru mourir vu que les savons séchaient dans ma chambre : odeur ultra forte + chaleur étouffante = horreur pour dormir. Bref, le lendemain ça a changé de place et au fil de la cure, les savons prennent une odeur bien agréable.

J’ai eu aussi envie d’un marbrage, tout en essayant de le faire en profondeur, et j’ai réussi.

Ce savon est encore en cure mais j’ai testé la mousse : au bout de deux semaines elle est déjà super abondante et s’étale comme de la crème, le savon est bien dur et il laisse la peau douce.

Trève de blabla, voici la « Douceur sucrée »


Pour les 80 % de « beurres » requis pour la méthode fouettée, j’ai choisi :

50 % de beurre de karité nilotica bio  soit 250 g

15 % d’huile de coco soit 75 g

15 % d’huile de babassu soit 75 g

Pour les 20 % d’huiles « fluides », j’ai choisi :

20 % d’huile de macadamia bio soit 100 g

J’ai utilisé une solution de soude toute prête.

A ce que j’ai supposé être une trace, vu que je pouvais encore fouetter la pâte autant que je voulais, j’ai ajouté :

1 cuillère à café de miel

1 % du poids total des huiles de fragrance « Black Cherry »

Ensuite j’ai séparé en deux la pâte et coloré une première partie avec du gel colorant alimentaire « Rose petal » (à utiliser vraiment avec parcimonie) disponible sur Coastal Scents ainsi que quelques gouttes de colorant alimentaire Vahiné. Pour la partie grise, j’ai utilisé du colorant noir de chez Sensory Perfection.