Parfumages…

J’ai toujours aimé le parfum et les eaux de cologne et ce, depuis toute petite.  La violette de Berdoues, l’eau de cologne 4711, Anaïs Anaïs, les parfums d’Yves Rocher (de ma mère et de ma soeur), Arpège de Lanvin (qui était ausi à ma mère et que je lui ai ruiné en mettant de l’eau dedans pour remplacer tout ce que je lui avais piqué…)… me reviennent en mémoire. Les fleurs dans l’eau pour faire le parfum en bonne curieuse que j’étais et aussi le jeu Mademoiselle Parfum que j’ai tant désiré  (la pub était chiante d’ailleurs :p)

Ensuite, étant ado, j’ai pu étoffer ma collection avec les parfums Yves Rocher à la vanille (pouah ! puanteur), coco (pareil), poire, etc.  ainsi que les collections Eau jeune (Bohème qui restera ma préférée au niveau senteur), et Clin d’oeil (j’avais Cosmic Girl et je l’apprécie toujours à petite dose).

Vers 18/19 ans, j’ai voulu des parfums un peu plus adultes et j’ai fait un craquage complet sur Un Amour de Patou de Jean Patou (qui a été discontinué, il me manque), c’était un floral mais pas un floral cheap, vraiment un magnifique parfum, on aurait dit une envolée de fleurs blanches.  J’ai eu une période mixte où CK one de Klein m’a plu mais aussi Happy for Men de Clinique.

Un peu plus tard j’ai découvert Lumière de Rochas (discontinué aussi, le bougre !), un floral gourmand, qui me faisait penser à l’été et plus particulièrement au soleilÂme toscane (encore un floral fruité avec une pointe de musc) du Monde en parfum (maintenant intitulé Isabel Derroisné) qui a un flacon assez original

ainsi que le parfum qui est devenu MON parfum :

Hot Couture eau de toilette de Givenchy, qui lui est un floral fruité (je le trouve très gourmand).

Je papillonne pas mal mais reviens toujours à Hot Couture… le seul qui me satisfasse à tous points de vue, et qui laisse MON empreinte dans l’esprit des gens !

Note de tête : Framboise, Rose Centifolia
Note de cœur : Tubéreuse, Bergamote, Hédione, Magnolia
Note de fond : Ambre, Note poivrée

Dernièrement j’ai craqué sur :

– Untitled de Maison Martin Margiela, que j’ai trouvé assez original et qui est super pour les journées où il fait trop chaud mais le point négatif est la tenue.

Notes de tête : Galbanum Essence, Vert de Buis, Bigaradier Absolu
Notes de cœur : Lentique, Jasmin, Galbanum Résinoïde
Notes de fond : Muscs, Cèdre, Encens
– Eau de paradis de Biotherm :
Assez prometteur (j’adore les floraux fruités), une odeur assez gourmande, très agréable mais malheureusement une faible tenue.
Notes de tête : Citron, Framboise, Myrtille, Bourgeon de Cassis
Notes de cœur : Freesia, Notes Fleuries, Grenade
Notes de fond : Cèdre, Bois de Santal, Angélique, Muscs
– Un bois vanille de Serge Lutens :
Un oriental vanillé gourmand à souhait, qui ne tombe pas dans le cliché de la vanille.

Notes de tête : Lait de coco, Absolu vanille noire, Cire d’abeille
Notes de cœur : Benjoin caramélisé, Réglisse, Pâte d’amande
Notes de fond : Bois de Gaiac, Fève tonka, Bois de santal

– Fraicheur végétale de verveine d’Yves Rocher

J’ai craqué sur l’odeur ! une eau de cologne parfaite pour l’été et + si affinités.

Et vous, quelle est votre histoire avec le parfum ?

Publicités

Absolument frangipanier !

Suite à l’accouchement Fresholi de la commande groupée qui a donné un peu de fil à retordre à Ludisia (26 kilos à dispatcher waouh !), j’ai récupéré ma commande ainsi que celle de ma NSP (vindioux Lili tu t’es lâchée !! lol).

Il y avait parmi les ingrédients de l’absolue de frangipanier \o/

J’avais depuis un moment envie de me faire une concrète de parfum et plus particulièrement de frangipanier. J’avais tout sagement préparé pour (macérât) et il ne me manquait plus que l’absolue.

Ingrédients :

Beurre de karité : 2 g

Acide stéarique : 3 g

Macérât de frangipanier :  5 g

Absolue de frangipanier : 20 gouttes

Vitamine E

Verdict : une odeur à tomber… je suis fan !

P260709_14.12

———-

J’ai aussi fait un parfum avec de l’absolue de vanille et celle de frangipanier

Ingrédients :

Alcool non modifié

Absolue de vanille

Absolue de frangipanier

P260709_15.09[03]

Hummm… ça sent divinement bon !

Par contre, attention : ça tâche les fringues donc à appliquer sur la peau et avec précaution.