Chantilly de karité « Malabardises »

J’ai enfin fini mon lait pour le corps de chez Burt’s Bees que j’avais en test ; non seulement je suis longue pour ce genre de produits mais en plus ça me saoule de me tartiner mais là je l’ai vraiment apprécié. Il est parfait pour le printemps et l’été mais je sens déjà le froid revenir et je préfère anticiper pour ma peau de croco. En prime j’ai eu un souci avec ma peau : aux zones de frottements tels que les aisselles et sous les seins ma peau a changé de coloration, aurait comme brûlé et apparemment ce serait un souci de PH. J’ai stoppé les savons homemade (qui ont pourtant un PH tout à fait correct de 8 ou 9 pour tous ceux que j’ai fait) quelques jours histoire de voir si ça changeait quelque chose.

J’ai suivi le conseil d’un membre de ma famille en testant le gel douche Cadum le temps de ma pause savon. BEURK ! BEURK et méga BEURK. Pour la peau de cette personne, il était parfait, mais sans doute cette personne n’avait jamais essayé autre chose que son gel douche pourtant surgras. Je lui avais offert des savons, qu’elle n’a jamais utilisé. Mais sur moi, HORREUR ! le retour de la peau sèche, des gratouillis et de mon pire ennemi : la méga peau de croco qui blanchit quand on griffe. Du coup, je suis repassée à un gel douche bio et j’ai eu la même chose. Au final je suis repassée à mes savons et ma peau me dit merci.

Alors question : quand vous passez de vos savons à vos produits aux tensio-actifs, est-ce que vous ressentez un changement ? ou ma peau est-elle capricieuse ?

Enfin soit, pour la chouchouter après les sévices de pabolegeldouche Cadum, et la fin du ♥lait♥ Burt’s Bees, il me fallait quelque chose de mieux que bien, de costaud, de doux, nourrissant, réconfortant… une bonne chantilly ferait très bien l’affaire !

Et je l’ai voulue girly à souhait et gourmande, j’ai tout de suite pensé à ma fragrance de chez Gisella Manske qui sent le Malabar.

Voilà, « Malabardises » est née !

Sa recette ?  Toute simple !

150 g de ♥ karité nilotica ♥

10 g d’huile de tournesol oléique

10 g de BTMS (pour l’effet satiné)

(pour la grande contenance de mon pot j’ai multiplié x 2)

Il faut faire fondre le BTMS avec l’huile de tournesol puis ajouter ce mélange au karité préalablement ramolli à la fourchette.

Un petit passage au frais (10 minutes) et on sort son batteur (ou son fouet)… et on fouette jusqu’à la consistance souhaitée 🙂

Publicités

Pour de beaux pieds lisses

J’attends l’été de pieds fermes !

Forcée d’admettre que le combat de chaque printemps n’est pas de tout repos. Mon combat… ce n’est pas de perdre les kilos superflus pour rentrer dans le bikini car

1 – je ne mets pas de bikini

2 – je suis comme je suis et je me plais (méthode Coué on).

Non, mon combat, ce sont mes pieds. N’étant pas mince, et même trèèèèèèèèèèèèèèès loin de là, mes pieds doivent supporter mon poids, et sur les poins d’appui se forme de la corne ainsi que des callosités. So glamorous.

Bref, j’ai essayé tout ce que propose Scholl (appareil de soin pédicure, pierre ponce, râpes en tout genre) car je suis très bonne cliente, mon dernier instrument était la râpe double face. Plutôt efficace, mais j’en avais mâââââââââââârre de râper pendant des heures.

Petits petons traumatisés, vous voilà délivrés. J’ai cherché cet engin pendant un an. OUI 1 AN ! car une bloggueuse belge (Bidouille, c’est bien de ça que tu parlais ?)  en avait parlé et Scholl n’avait pas sorti son outil redoutable en France. J’ai fait tous les magasins dépositaites de Paris, pharmacies dépositaires, hypermarchés susceptibles de l’avoir, tout l’internet en long, large, travers j’ai cherché, sans trouver. Et là, je vois sur les blogs beauté que ma nouvelle meilleure amie est arrivée, m’attendant sagement chez Carrefour, pour la modique somme de 12 €. Oui, 12 € et si vous êtes chanceuses en ce moment c’est 100 % remboursé en 2 bons d’achats. Un bon plan, je vous dis.


En tout cas moi je ne la quitte plus, ma meilleure amie.

Article non sponsorisé, libérateur. Mes pieds sont sauvés.

Mon baume « Aï Ti »

J’ai énormément apprécié l’initiative de Michèle concernant Haïti. C’est un véritable désastre qui a eu lieu là bas.

Ça m’a bien attristée, mais malheureusement je ne peux rien faire à mon niveau pour les aider. Mis à part faire des dons, ce que j’ai bien évidemment fait.

J’ai donc désiré perpétuer ce « fil rouge » au karité.

Voici cette version « Baume réparateur pour Haïti »

La recette ? (j’ai multiplié les doses x2)

1 cuillère à café de karité bio nilotica

1/2 cuillère à café de macérat de calendula sur tournesol maison

2 gouttes d’extrait CO2 de rose musquée.

J’ai fait une trituration de karité et ajouté le macérat et quand le baume était bien lisse, j’ai incorporé l’extrait CO2.

Je l’ai voulu réparateur, pour les mains qui ont souffert et souffrent, ainsi que pour les pieds, qui supportent la douleur eux aussi. Il y a la douleur aussi de l’âme, la douleur physique, mais encore une fois malheureusement à distance on ne peut rien faire. A part penser très fort à ces milliers de gens qui ont vécu ce cataclysme.

Gommage nourrissant pour petons grognons

[Ce gommage participe au défi n°1 : Gommage insolite qui se trouve sur le forum des Cephées]

Toujours avec du karité, une recette colorée pour « petons grognons »

gommage

Ingrédients :

100g de karité

10g d’huile de coco

10g de monoï

2g d’acide stéarique

3g d’amidon de maïs

3g de glycérine

he de citron (10 gt) et de tea  tree (8 gt)

Sel d’Epsom (1 càs)

Sucre (1 càs)

Micas TKB

Couper le karité en petits morceaux et fondre au bain marie avec l’acide stéarique, l’amidon de maïs.

Hors du feu, ajouter les huiles (monoï et coco), la glycérine et les huiles essentielles. Mettre au congel quelques minutes pour que le karité fige puis bien mélanger pour que ça aie la texture d’une crème/beurre en ajoutant le sel d’Epsom et le sucre. C’est prêt !

Trituration de karité « zones sèches »

Lors de mes lectures, je suis tombée sur cet article qui traite de la « trituration de karité » : http://princesseaupetitpois.over-blog.com/article-6549157.html

Je cherchais un moyen de nourrir mes pieds très secs et ça m’a paru une excellente idée.

Trituration de karité « zones sèches »

triturationkarité

Ingrédients :

60 g de karité

1 càs d’huile de coco

1 càs d’huile de macadamia

2 càs d’hydrolat de camomille

he de lavande et de mandarine (photosensibilisante, je mets cette trituration sur mes pieds/coudes/genoux que le soir avant de dormir et aucun contact au soleil)

5 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse

couper le karité en petits morceaux et le transformer en pommade avec un mortier et ajouter petit à petit les huiles et l’hydrolat. Ensuite ajouter les huiles essentielles et le conservateur (EPP chez moi). Et voilà c’est prêt !

J’enduis mes pieds de cette trituration et je les mets dans des chaussettes toutes douces pour la nuit. Résultat garanti !