Huile tradition Tahiti Addiction

Huile tradition scintillante Tahiti addiction

30 ml d’ huile vierge de coco bio
15 ml de monoï brut
15 ml de monoï à ananas
15 ml de monoï au miel
15 ml de monoï à la vanille
10 ml d’huile d’argan
0,8 ml de fragrance Exotic mango
2 pointes de couteau de micas noisette
3 gouttes de vitamine E

—–

C’est une huile capillaire et corporelle satinée qui lors de l’application dépose un voile scintillant pour réhausser l’éclat naturel de la peau et faire briller votre chevelure de naïade 🙂

Ce soin hydrate et nourrit tout en vous parfumant délicatement. L’harmonie olfactive vous transportera sur une des iles de la Société, où je vous attends (dans mes rêves les plus fous).

Publicités

Savon « Little Miss »

Un savon que je voulais girly, pour exprimer mon côté gamine, femme-enfant.

Je le voyais rose et violet… le rose a viré, merci madame la soude caustique et madame la phase de gel très intense.

Savon « Little Miss » :

25 % huile de babassu

25 % beurre de karité

20 % huile de macadamia

20 % huile d’olive

10 % huile de ricin

Dilution de la soude dans du jus de goyave.

A la trace : lait de chèvre, fragrance fraises à la crème, 1 cuillère à soupe d’argile blanche, colorant rose, colorant rouge, colorant violet.

La fragrance à la base a l’odeur du malabar, mais là ça sent super bon, un mélange avec l’odeur de macadamia, de fraise, de goyave et de crème. C’est plutôt sympa.

[Edit : après quelques semaines de cure, l’odeur de la fragrance n’a pas beaucoup tenu mais ce qu’il en reste + l’odeur de noix crémeuse est très gourmande. C’est un savon qui doit encore continuer de curer car il a rejeté pas mal d’huile et fort heureusement il n’est pas caustique]

Pour de beaux pieds lisses

J’attends l’été de pieds fermes !

Forcée d’admettre que le combat de chaque printemps n’est pas de tout repos. Mon combat… ce n’est pas de perdre les kilos superflus pour rentrer dans le bikini car

1 – je ne mets pas de bikini

2 – je suis comme je suis et je me plais (méthode Coué on).

Non, mon combat, ce sont mes pieds. N’étant pas mince, et même trèèèèèèèèèèèèèèès loin de là, mes pieds doivent supporter mon poids, et sur les poins d’appui se forme de la corne ainsi que des callosités. So glamorous.

Bref, j’ai essayé tout ce que propose Scholl (appareil de soin pédicure, pierre ponce, râpes en tout genre) car je suis très bonne cliente, mon dernier instrument était la râpe double face. Plutôt efficace, mais j’en avais mâââââââââââârre de râper pendant des heures.

Petits petons traumatisés, vous voilà délivrés. J’ai cherché cet engin pendant un an. OUI 1 AN ! car une bloggueuse belge (Bidouille, c’est bien de ça que tu parlais ?)  en avait parlé et Scholl n’avait pas sorti son outil redoutable en France. J’ai fait tous les magasins dépositaites de Paris, pharmacies dépositaires, hypermarchés susceptibles de l’avoir, tout l’internet en long, large, travers j’ai cherché, sans trouver. Et là, je vois sur les blogs beauté que ma nouvelle meilleure amie est arrivée, m’attendant sagement chez Carrefour, pour la modique somme de 12 €. Oui, 12 € et si vous êtes chanceuses en ce moment c’est 100 % remboursé en 2 bons d’achats. Un bon plan, je vous dis.


En tout cas moi je ne la quitte plus, ma meilleure amie.

Article non sponsorisé, libérateur. Mes pieds sont sauvés.

Crème de nuit « Olive aime le lin »

Notez mon manque d’inspiration pour le petit nom de cette crème.

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas fait de crème pour le visage (j’avais un stock de crème visage à l’argan et à la rose à terminer ainsi que des échantillons) et arriva ce qui devait arriver : plus de crème de nuit. J’ai utilisé pendant quelques jours l’huile d’argan pure en alternance avec l’huile de noix du Brésil sur mon visage mais ça m’énerve. Je préfère m’étaler de la crème que m’étaler de l’huile, rien à faire.

Besoin devant être rapidement assouvi, je dégaine mon émulsifiant chouchou, l’Olivem. Et là, c’est le drame. J’ai plus d’aloé vera depuis un moment et j’en veux absolument dans ma recette. J’ai repensé à une conversation sur Facebook avec Cécile d’Aromat’easy et donc elle me disait que le mucilage de graines de lin pouvait remplacer l’aloé vera (et même qu’elle a mis les graines après le pressage dans son pain, j’ai fait pareil pour ne pas gâcher) . Ni une, ni deux j’ai filé sur le blog de Calybeauty pour voir sa recette de mucilage de graines de lin homemade.

Crème de nuit « Olive aime le lin »

46,6 % eau filtrée

29 % huile de noix du Brésil

15 % mucilage de graines de lin

8 % Olivem

0,6 % Cosgard

0,5 % vitamine E

0,3 % extrait CO2 de camomille allemande

—–

Cette crème a une excellente pénétration. La peau ne reste pas grasse et elle est assez riche pour un soin de nuit. L’odeur qui domine est bien sûr celle de la camomille car je n’y ai ajouté aucun parfum.

—–

L’extrait CO2 de camomille allemande est présente pour réparer et aider à la cicatrisation, parfaite pour les peaux acnéiques qui ont du mal à cicatriser par exemple. Sa présence est aussi pour lutter contre les inflammations.

L’huile de noix du Brésil qui est une de mes huiles favorites a un rôle intéressant pour les peaux irritées, tout comme l’extrait CO2 de camomille. J’ai pensé qu’il serait bien de les associer. C’est une huile dite « fine », elle pénètre rapidement sans laisser d’effet gras. Elle est parfaite pour assouplir et nourrir les peaux sèches et abimées.

[Conservation de la graine de lin]

La graine de lin entière
Elle se conserve facilement, dans un récipient hermétique à la température de la pièce

La graine de lin moulue
Elle est plus fragile et sa conservation demande quelques précautions! Elle doit être conservée dans un récipient hermétique, à l’abri de la lumière et au réfrigérateur sans quoi ses gras polyinsaturés tendent à rancir à la lumière et à la chaleur. Elle peut aussi être conservée au congélateur sans problème.

Source : http://www.conseilsnutrition.tv/f-98_graine_de_lin

Masque avant shampooing « Crème glacée au miel »

Une nouvelle recette de masque pour les cheveux au miel pour des cheveux nourris en profondeur, brillants, adoucis…

Crème glacée au miel

60 g d’huile de babassu
50 g de beurre de karité nilotica bio
50 g d’huile de macadamia bio
40 g de miel de fleurs bio

Mode opératoire

1ère étape : peser le beurre de karité ainsi que l’huile de babassu et faire fondre au bain marie ou au micro-ondes.

2ème étape : ajouter le miel et bien faire fondre dans les beurres chauds.

3ème étape : ajouter l’huile de macadamia et la vitamine E et bien mélanger une dernière fois avant de mettre au congélateur pour une quinzaine de minutes.

4ème étape : battre au fouet manuel ou utiliser un batteur électrique ou encore un Speedy chef de Tupperware (je l’ai depuis maintenant 6 mois et je l’ai essayé ce jour car il y avait aucune fragrance qui pouvait s’incruster dans le plastique, super rapide !!) et monter en chantilly puis mettre en pot.

5ème étape : remettre dans le congélateur dix minutes puis le laisser dans le réfrigérateur. Sortir quelques minutes avant utilisation.

—–

Cette crème glacée fond vite dans les mains à la température du corps ce qui permet de bien l’appliquer dans les cheveux.

—–

L’huile de babassu a des vertus nourrissantes, adoucissantes et hydratantes et prévient du dessèchement capillaire.

Le beurre de karité hydrate, protège, nourrit, répare et assouplit les cheveux.

L’huile de macadamia nourrit, adoucit et hydrate les cheveux.

Le miel fait briller et lisse la fibre capillaire, hydrate et nourrit le cuir chevelu.

Savon de Pâques

Un savon au chocolat pour vous souhaiter de joyeuses fêtes de Pâques !

Savon de Pâques :

25 % beurre de cacao (dont une partie vierge et qui a conservé son odeur)

25 % huile de coco

25 % huile d’olive

15 % huile de chanvre

10 % huile de ricin

Dans les huiles : lait de chèvre

A la trace : 2 carrés de chocolat noir (belge ;)) et fragrance « Belgian chocolate »

Ligne faite avec de la poudre d’amandes

[Edit : le savon est bien brun, tirant vers le noir, comme le chocolat noir. Pas bleu mes schtroumpfettes ;)]